Le Parti UNIR-Ogou forme ses comités cantonaux

Le Parti UNIR-Ogou forme ses comités cantonaux

Cette rencontre a rassemblé des centaines de participants, organisée par la liste des candidats du parti UNIR pour les élections régionales et législatives. Les participants ont examiné les fondamentaux d’UNIR, ainsi que les enjeux des prochaines élections à double scrutin. L’accent a été mis sur les valeurs essentielles telles que l’écoute et l’humilité, ainsi que sur les stratégies de mobilisation des populations pour assurer la victoire du parti dans la préfecture de l’Ogou.

L’objectif principal de cette initiative est de mobiliser la base militante, de les informer et de les armer de manière adéquate, tout en les encourageant à mobiliser leur entourage, en particulier à persuader les électeurs indécis d’adhérer à la vision du Grand parti et à voter massivement pour une victoire écrasante.

La formation a été dispensée par M. ADIFFON Abalo Fabrice, Gestionnaire et Attaché de cabinet du ministre Aidam, M. Ogoubi Fabien, chef de l’antenne régionale de la FNAFPP, ainsi que par M. Midahin Anoumou, directeur d’école et membre du CELI. Ils ont éclairé les comités cantonaux sur les stratégies pour rallier un maximum d’électeurs à la liste régionale et au parti.

M. ADIFFON Abalo Fabrice a souligné les défis et les enjeux des élections régionales pour l’Ogou, la région des Plateaux et le Togo dans son ensemble. Il a souligné l’importance du vote des habitants de l’Ogou pour influencer la répartition des projets au niveau régional, soulignant que la liste régionale vise à promouvoir le développement des infrastructures de base et à résoudre les questions sociales.

Les intervenants ont exposé différentes stratégies pour convaincre les électeurs, insistant sur l’importance d’adopter des attitudes respectueuses et non-violentes dans leurs interactions avec la population.

M. ADIFFON Abalo Fabrice a appelé les participants à convaincre activement la population de voter pour leur liste afin de remporter les sièges de la circonscription de l’Ogou, tout en condamnant fermement toute forme de violence pendant le processus électoral.

Jean-Marc Ashraf

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *