Atelier à Ouagadougou : Échange d’expériences sur les conventions locales en gouvernance foncière décentralisée »

Atelier à Ouagadougou : Échange d’expériences sur les conventions locales en gouvernance foncière décentralisée »

Du 16 au 18 avril 2024, l’hôtel Sopatel Silmandé de Ouagadougou, au Burkina Faso, a été le théâtre d’un atelier d’échanges et d’apprentissage crucial.

Organisé par la Coalition internationale pour l’accès à la terre (ILC Afrique) en partenariat avec la Plateforme Multi-Acteurs sur le Foncier (PMAF), cet événement a réuni des acteurs clés venus de huit pays d’Afrique.

Le but de cet atelier était de comprendre les différentes configurations institutionnelles des conventions locales en matière de gouvernance foncière décentralisée.

Les participants ont examiné la mise en place, l’inclusivité, la viabilité et l’impact de ces conventions dans la réalité du terrain, en se concentrant sur les aspects juridiques, opérationnels et socio-économiques.

Avec la participation de quarante représentants venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de Madagascar, du Mali, du Sénégal, du Tchad et du Togo, cet atelier a offert une plateforme unique pour partager les bonnes pratiques et tirer des leçons des expériences diverses.Le Togo, représenté par l’ONG ADHD et INADES-Formation Togo, a joué un rôle actif dans cette rencontre.

Les deux organisations sont membres du comité de pilotage de la Coalition Foncière Nationale Togolaise, illustrant ainsi l’engagement du pays dans la promotion d’une gouvernance foncière inclusive et participative au niveau local.

Cet atelier a démontré l’importance cruciale des conventions locales dans la gestion des terres face aux défis émergents au Sahel, et a souligné la nécessité d’un partage continu d’expériences et de bonnes pratiques pour renforcer ces initiatives à travers le continent africain.

Jean-Marc Ashraf

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *