Promouvoir l’égalité femmes-hommes: A Atakpamé, la faîtière des communes du Togo en session de partage d’expériences

Promouvoir l’égalité femmes-hommes: A Atakpamé, la faîtière des communes du Togo en session de partage d’expériences

Le 12 avril 2024, à Atakpamé, la faîtière des communes du Togo a tenu une session de partage d’expériences visant à promouvoir l’égalité femmes-hommes et à lutter contre les Violences Basées sur le Genre (VBG).

Cette réunion a été l’occasion pour la commune de Ogou1, ville pilote, ainsi que d’autres communes engagées telles que Zio1, Tchaoudjo1, Kozah1 et Tone1, de partager leurs pratiques et leurs défis dans ce domaine.
Ce rassemblement local illustre l’importance de la collaboration entre les différentes entités municipales pour aborder des questions sociétales complexes telles que l’égalité des sexes.

Dans la mise en œuvre de cette initiative, un atelier national d’échanges s’est tenu le 3 mai 2024, réunissant le Maire de la ville pilote (Ogou1) et ses homologues des autres communes concernées.

L’objectif était de capitaliser sur les enseignements tirés du projet Ogou1 en matière de lutte contre les VBG, afin de renforcer les partenariats entre les municipalités, l’État, les partenaires et les organisations de la société civile.

Cette démarche témoigne d’une volonté commune de créer un réseau solide et efficace pour adresser ces enjeux à l’échelle nationale.

Dans son discours à l’entame de cette rencontre, Mme Yawa Ahofa Kouigan, Maire de la commune Ogou1 et présidente de la faîtière des communes du Togo, a souligné l’importance de l’engagement politique en faveur de l’égalité des sexes et de la lutte contre les VBG.

Elle a mis en lumière le rôle crucial des acteurs locaux, notamment des maires, dans la mise en œuvre de politiques et de programmes visant à réduire les inégalités et la pauvreté.

Cet appel à l’action démontre l’importance de l’implication des autorités locales dans la promotion de la justice sociale et de l’égalité des chances pour tous.

Par ailleurs, cette rencontre a permis de souligner le partenariat fructueux entre l’Association internationale des maires francophones (AIMF), l’Union européenne et la FCT depuis le lancement du projet en mars 2023.

Mr Yao Toyo, 2ème Adjoint au maire Ogou1, et chef dudit projet, a souligné l’importance de cette collaboration pour évaluer les progrès réalisés et partager les bonnes pratiques en matière de lutte contre les VBG.

Cette dimension internationale renforce l’efficacité des actions locales et illustre la valeur ajoutée des partenariats transnationaux dans la promotion de l’égalité des sexes et des droits humains.

Cette collaboration exemplaire entre les communes du Togo, l’AIMF, l’Union européenne et la FCT témoigne de l’engagement collectif en faveur de l’égalité des sexes et de la lutte contre les VBG au Togo.

Elle met en lumière le potentiel transformateur de la coopération locale et internationale pour créer un monde plus juste et équitable pour tous.

Jean-Marc Ashraf

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *