Journée de l’intégration africaine: les activités de 2024 officiellement lancées

Journée de l’intégration africaine: les activités de 2024 officiellement lancées

Le ministère togolais des Affaires étrangères a inauguré les activités de l’édition 2024 de la Journée de l’Intégration Africaine, célébrée chaque 25 mai, lors d’un événement qui a eu lieu ce mercredi 8 mai 2024, en présence des différentes communautés africaines résidant au Togo.

Selon le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Afo Salifou, la Journée de l’Intégration Africaine est une occasion spéciale pour réfléchir aux progrès réalisés, aux défis restants et aux opportunités qui s’offrent aux peuples africains.

« Au-delà d’un simple concept, l’intégration africaine reflète une vision commune, héritée des pères fondateurs de nos États, soutenue par nos dirigeants actuels et chérie par nos peuples. Elle symbolise l’idée que nos destins sont liés et que nos succès et nos échecs sont partagés. Le cheminement de l’Afrique vers un continent intégré est étroitement lié à la vision de ses dirigeants pour une Afrique unie, prospère et pacifique, dirigée par ses citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale », a-t-il déclaré.

Il a également souligné que « Nous célébrons aujourd’hui cette vision d’une Afrique unie et forte, nos diversités culturelles, nos langues multiples et nos traditions riches. Ces différences, loin d’être des obstacles, sont la base de notre force collective. Elles nous encouragent à échanger, à nous enrichir mutuellement et à construire une Afrique unie, libre et maîtresse de son propre destin. »

Deux activités sont au programme de cette célébration au Togo. La première consiste en des présentations culturelles permettant aux communautés étrangères de présenter les danses folkloriques de leurs pays et de partager leur cuisine à travers des stands dédiés.

Ainsi, la célébration a débuté par des danses traditionnelles présentées par les communautés sœurs de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo, du Congo, du Gabon, du Mali, du Niger, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de l’Égypte et de la Libye, ainsi que des démonstrations de produits locaux et des dégustations de mets variés préparés par ces communautés, pour les invités présents autour du Professeur Robert Dussey.

« Comme par le passé, notre objectif est de valoriser la cohabitation pacifique, d’honorer la diversité culturelle des différentes communautés africaines établies au Togo et de favoriser l’interaction entre nos peuples frères », a souligné M. Afo Salifou.

De plus, une conférence-débat est prévue le 24 mai autour du thème : « Éducation et identité panafricaine pour une Afrique plus adaptée aux défis du 21e siècle », en lien avec le thème de l’Union africaine pour l’année 2024.

« Dans la perspective du 9ème Congrès Panafricain, que notre pays a l’honneur d’accueillir du 29 octobre au 2 novembre 2024, cette conférence-débat sera l’occasion de débattre des enjeux de l’éducation en Afrique dans notre quête identitaire dans le contexte du renouveau du panafricanisme », a-t-il ajouté.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *