Éliminatoires Coupe du monde 2026 : les faux pas des éperviers à Lomé

Éliminatoires Coupe du monde 2026 : les faux pas des éperviers à Lomé

Les Éperviers ont entamé la rencontre prudemment, prenant le temps d’observer leur adversaire. Dès la 5ème minute, une percée de Khaled Narey a semé la panique dans la défense sud-soudanaise, mais sans concrétiser.

Le Togo, dirigé par Paulo Duarte, a continué à exercer une pression soutenue, principalement sur le flanc droit, avec des incursions répétées mais infructueuses, en l’absence de finisseurs devant les mais adverses. Kodjo Aziangbe a tenté de faire la différence avec deux exploits individuels, mais s’est heurté au

Les visiteurs, venus clairement pour obtenir un match nul, ont créé quelques rares opportunités offensives sans réussir à cadrer leurs tirs. À la pause, malgré

Une deuxième mi-temps animée

Dès la reprise, le Togo est revenu avec détermination, se créant une occasion nette dès la 47ème minute. Profitant d’une erreur défensive du Soudan du Sud, Ihlas Bebou a récupéré le ballon mais n’a pas réus

Une égalisation malheureuse

Malheureusement, la joie des Éperviers a été de courte durée. À la 68ème minute, Roger Aholou a marqué contre son camp, permettant au Soudan du Sud de revenir au score, 1-1. Cette égalisation a refroidi les ardeurs togolaises, mais les Éperviers ont continué à pousser pour reprendre l’avantage, sans succès. Malgré tous les changements offensifs souhaités par Paulo Duarte, le Togo a dû se contenter d’un

Ce résultat est une déception pour le Togo, qui espérait obtenir une victoire devant son public. Les Éperviers devront redoubler d’efforts dans les prochains matchs pour espérer se qualifier.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *