Réformes politiques, programmes de l’UEMOA: “L’année 2023 a enregistré d’importantes réformes” au Togo

Réformes politiques, programmes de l’UEMOA: “L’année 2023 a enregistré d’importantes réformes” au Togo

La 9ème édition de la revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets communautaires de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour l’année 2023 s’est tenue ce 10 juin 2024 a Lomé. Présidée par le ministre du commerce, Kayi Mivedor Sambiani, cette rencontre a permis de faire le point sur les avancées réalisées par le Togo.

Initiée par un acte additionnel de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA le 24 octobre 2013, cette revue annuelle vise à évaluer et à renforcer l’intégration régionale. « L’année 2023 a enregistré d’importantes réformes et le Gouvernement demeure convaincu que c’est par les réformes que nous améliorerons notre gouvernance tant au niveau des affaires publiques que privées », a déclaré Kayi Mivedor Sambiani. 

Parmi les réformes phares figurent la modernisation des textes relatifs aux marchés publics et aux partenariats public-privé (PPP), l’élaboration et la publication des rapports d’évaluation des dépenses fiscales, et la mise en place de l’assurance maladie universelle.

Abdoulaye Diop, président de la commission de l’UEMOA, a relevé qu’à l’issue de l’évaluation, il ressort qu’en 2023, le Togo a consolidé sa performance avec un taux satisfaisant de mise en œuvre des réformes de 76%. Cette évaluation a porté sur 131 réformes contre 127 en 2022, démontrant ainsi une progression significative. Les recommandations formulées à la fin de l’exercice visent à approfondir le processus d’intégration régionale et à améliorer l’efficacité des réformes, programmes et projets communautaires.

Au cours des cinq dernières années, le Togo s’est distingué par ses résultats encourageants au sein de l’UEMOA. Le taux moyen de mise en œuvre des réformes communautaires est passé de 64% en 2018 à 76% en 2023, soit une progression moyenne annuelle de 12%. Parallèlement, la mise en œuvre des programmes et projets affiche un taux de 50,8% en 2023, reflétant les efforts constants du pays pour améliorer sa gouvernance et son développement économique.

Cette revue annuelle des réformes de l’UEMOA témoigne des efforts du Togo pour se conformer aux standards régionaux et pour promouvoir une gouvernance efficace. Les résultats obtenus en 2023 sont prometteurs et laissent entrevoir de nouvelles perspectives pour les années à venir.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *