Foire « Mon Beau Village »: la 3e édition se déroulera du 2 au 5 mai 2024

Foire « Mon Beau Village »: la 3e édition se déroulera du 2 au 5 mai 2024

Du 2 au 5 mai 2024, la 3e édition de la Foire « Mon Beau Village » mettra à l’honneur les personnes handicapées au Togo. Annoncée lors d’une rencontre avec la presse à Lomé le 6 mars 2024, cette foire va au-delà de l’exposition en rassemblant les personnes en situation de handicap de toutes les régions autour du thème « Tu n’es pas un fardeau ».

La promotrice de l’événement, Akoko Folibey Sebio, a souligné que le thème vise à démontrer que les personnes handicapées ont d’importantes potentialités. La foire se concentrera particulièrement sur la formation des enfants handicapés, visant à les sensibiliser et à transformer leur handicap en une force de développement.

L’objectif global de la Foire Mon Beau Village est de susciter des réflexions en faveur de l’insertion et de l’autonomisation des personnes en situation de handicap. Elle offre également une plateforme pour informer et mettre en relation les 100 exposants prévus avec des partenaires potentiels en vue de collaborations futures.

Au programme de la foire, on retrouve des expositions-ventes, des formations, des coachings personnalisés, des séances de sensibilisation ainsi que des activités sportives et culturelles. Ces initiatives visent à contribuer à l’épanouissement et au rayonnement socio-économique des personnes en situation de handicap.

Akoko Folibey Sebio a exprimé l’ambition de la foire, notamment de contribuer à l’exposition-vente de 100 entrepreneurs en situation de handicap, de favoriser leur pleine participation au développement économique, social et culturel du pays, de promouvoir les activités génératrices de revenus et de connecter les entrepreneurs aux acteurs œuvrant pour l’inclusion et l’autonomisation des personnes en situation de handicap.

La Foire Mon Beau Village se positionne comme un rendez-vous inédit, mettant en lumière le talent et le génie des personnes en situation de handicap, une couche de la population souvent « marginalisée » au Togo.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *