La première cohorte du nouveau format de formation continue des enseignants ou formateurs de l’ETFP

La première cohorte du nouveau format de formation continue des enseignants ou formateurs de l’ETFP

Le Togo s’est engagé depuis un certain temps dans l’amélioration de son système de formation. Selon le ministre Kokou Eke Hodin, la formation continue apporte plus de qualité et de compétences dans le domaine de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Le ministre délégué de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (ETFP), Hodin Kokou, a officiellement lancé jeudi 7 mars 2024, la première cohorte du nouveau format de formation continue des enseignants ou formateurs de l’ETFP à l’Institut National de Formation et de Perfectionnement Professionnel (INFPP).

Cette initiative de formation continue des formateurs, souligne le ministre Hodin, répond aux dispositions concernant l’organisation des examens et concours professionnels de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Elle oblige les candidats à valider en formation continue des modules pédagogiques et techniques requis dans leur spécialité, dans un institut public ou privé reconnu par l’État.

« Plusieurs résultats ont été obtenus pour une meilleure qualité de notre système de formation grâce à un recrutement régulier et à la formation des enseignants. Le document de politique nationale sur les enseignants élaboré en 2018 préconise des actions concrètes en faveur de la profession enseignante pour assurer une éducation de qualité », a déclaré Kokou Eke Hodin, ministre délégué de l’ETFP.

Pendant six mois, une trentaine d’enseignants ou de formateurs suivront deux phases de travaux, à savoir la phase de modules transversaux liés au métier de l’enseignement, et la seconde phase, le module technique renfermant les métiers de spécialisation.

Selon Émile N’Guissan, directeur de l’INFPP, le document de politique nationale sur les enseignants vise à mobiliser la communauté éducative, les décideurs et les partenaires au développement du Togo pour mettre en place des actions concrètes en faveur de la profession enseignante en vue d’une éducation de qualité.

« Il était indispensable que l’INFPP élabore des offres de formation continue répondant aux besoins des enseignants/formateurs de l’ETFP dans toutes les spécialités concernées. Le processus a été long, nécessitant la mise en place d’une équipe technique composée de cadres des différentes directions et services du secteur de l’éducation », a révélé Émile N’Guissan, le directeur de l’INFPP.

À noter que le processus a débuté en avril 2023, conduisant à l’élaboration de modules et à la préparation de tous les documents pédagogiques et techniques. La formation continue des enseignants/formateurs de l’ETFP compte 268 inscrits, dont 43 femmes, répartis en 41 en catégorie B, 191 en catégorie A3 et 36 en catégorie A2.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *