Interview de Yao TOYO, Adjoint au Maire de la Commune Ogou 1, sur la construction d’un centre de promotion féminine et l’égalité femmes-hommes, avec un accent sur la lutte contre les violences basées sur le genre.

Interview de Yao TOYO, Adjoint au Maire de la Commune Ogou 1, sur la construction d’un centre de promotion féminine et l’égalité femmes-hommes, avec un accent sur la lutte contre les violences basées sur le genre.

Au Togo , plusieurs projets et programmes balisent la voie pour donner une place prépondérante à la femme notamment dans la promotion de l’égalité femme homme. Une politique voulue par le chef de l’État Faure Gnassingbé qui vise à lutter efficacement contre les violences faites à l’égard de la gente féminine. C’est ainsi que des actions sont menées pour arriver à sensibiliser les populations et les femmes pour son émancipation et le respect des engagements en son honneur. C’est dans ce cadre qu dans la commune Ogou 1, le Maire de ladite commune, Mme Yawa KOUIGAN a lancé les travaux de construction d’un centre de promotion féminine et l’égalité femmes-hommes dans sa commune. C’est un projet que pilote alors son adjoint, M. Yao Toyo, l’un des engagés dans sa commune contre la violence faite aux femmes. Pour comprendre son action et sa lutte, votre média levisionnaire.tg, a rencontré pour vous l’adjoint au Maire M. Toyo Yao.

Journaliste: Bonjour Monsieur Yao TOYO, merci de nous accorder cette interview avec Le Visionnaire.tg. Pouvez-vous nous parler de l’initiative de construction d’un centre de promotion féminine dans la Commune Ogou 1 ?

Yao TOYO: Bonjour, je suis ravi d’être ici. L’initiative de construction d’un centre de promotion féminine dans notre commune découle de notre engagement envers l’égalité des genres et la promotion des droits des femmes. Nous avons identifié un besoin crucial dans notre communauté en matière d’autonomisation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre, et ce centre vise à y répondre de manière proactive.

Journaliste: Pouvez-vous nous expliquer comment ce centre contribuera à la lutte contre les violences basées sur le genre dans la commune ?

Yao TOYO: Bien sûr. Les violences basées sur le genre, qu’elles soient physiques, sexuelles, économiques ou psychologiques, constituent malheureusement un problème persistant dans de nombreuses communautés, y compris la nôtre. Ce centre de promotion féminine fournira un espace sûr où les femmes pourront accéder à des ressources et des services de soutien pour surmonter ces violences. Nous prévoyons d’offrir des séances de sensibilisation sur les droits des femmes, des conseils juridiques, ainsi que des programmes de soutien psychosocial pour les survivantes de violences. En outre, nous travaillerons en étroite collaboration avec les organismes locaux et les forces de l’ordre pour garantir que les cas de violence basée sur le genre soient traités de manière appropriée et que les auteurs soient tenus responsables.

Journaliste: Comment ce centre abordera-t-il spécifiquement les inégalités entre les femmes et les hommes dans la commune ?

Yao TOYO: Les inégalités entre les femmes et les hommes prennent de nombreuses formes, de l’accès inégal à l’éducation et à l’emploi à la discrimination dans les sphères sociale et politique. Ce centre visera à atténuer ces inégalités en offrant aux femmes des opportunités éducatives et professionnelles équitables, ainsi qu’en promouvant une culture de respect et d’égalité des genres dans notre communauté. Nous mettrons l’accent sur l’autonomisation économique des femmes en proposant des programmes de formation professionnelle et d’entrepreneuriat spécifiquement conçus pour répondre à leurs besoins. De plus, nous encouragerons activement la participation des femmes dans la vie publique et politique de la commune, en mettant en place des initiatives visant à renforcer leur leadership et leur capacité à influencer les décisions qui les concernent.

Journaliste: Quelles sont les principales étapes à venir dans la réalisation de ce projet de centre de promotion féminine ?

Yao TOYO: Nous sommes actuellement en phase de construction du centre, et nous travaillons simultanément sur la planification des programmes et des services qui y seront offerts. Une fois que le centre sera opérationnel, nous organiserons des campagnes de sensibilisation pour informer la communauté sur ses services et encourager la participation des femmes. Nous évaluerons également régulièrement l’impact du centre sur la vie des femmes de la commune et apporterons les ajustements nécessaires pour garantir son efficacité à long terme.

Journaliste: Merci beaucoup, Monsieur Yao TOYO, pour vos précieuses informations sur ce projet vital pour l’autonomisation des femmes et la promotion de l’égalité des genres dans la commune Ogou 1.

Yao TOYO: Je vous en prie. C’était un plaisir de discuter de ces questions cruciales avec vous, et j’espère que ce centre apportera des changements positifs significatifs dans la vie des femmes de notre communauté

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *