Le Fonds Tinga désormais opérationnel dans la région Centrale

Le Fonds Tinga désormais opérationnel dans la région Centrale

Le Fonds Tinga est désormais opérationnel dans la région Centrale. Son lancement, supervisé par la ministre de l’Énergie et des Mines, Mila Aziablé, a eu lieu ce samedi 9 mars 2024.

Les cérémonies officielles de lancement se sont déroulées à Blitta et à Sokodé, suivant ainsi les précédents lancements dans les régions des Savanes, de la Kara et des Plateaux.

La présence du ministre de l’Environnement, Foli-Bazi Katari, a marqué cette cérémonie, couplée au lancement du projet de renforcement de la capacité de distribution de l’énergie dans les grandes villes de l’intérieur.

Ce projet cible les villes de Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé et Aného, avec pour objectif d’éliminer les branchements anarchiques et d’accroître le taux d’électrification.

Quant au Fonds Tinga, il vise à faciliter l’accès à l’électricité aux ménages en proposant des branchements au réseau électrique à un coût réduit. Désormais, les ménages n’auront qu’à débourser 1 000 FCFA comme frais d’accès, comparé aux 100 000 FCFA précédents.

Le paiement du solde peut s’étaler sur une période allant jusqu’à 10 ans, en fonction du revenu du ménage.

La ministre a souligné que ce Fonds est un outil crucial qui boostera l’accès à l’électricité. Depuis sa phase pilote en 2022, le Fonds Tinga a déjà permis de raccorder près de 42 000 ménages, soit environ 300 000 personnes, dans trois régions (Savanes, Kara et Plateaux). L’objectif du gouvernement est de faciliter le branchement de 1 200 000 ménages d’ici à 2030.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *