Colonel Calixte Batossie Madjoulba s’informe de la 1e phase de l’opération de renforcement de capacité de la force mixte gendarmerie-police

Colonel Calixte Batossie Madjoulba s’informe de la 1e phase de l’opération de renforcement de capacité de la force mixte gendarmerie-police

Dans le cadre de la sécurisation des élections législatives et régionales 2024, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Colonel Calixte Batossie Madjoulba a présidé, le mercredi 13 mars 2024 à Tsévié, l’exercice synthèse de la 1e phase de l’opération de renforcement de capacité de la force mixte gendarmerie-police (région maritime),

Plus de 500 agents (gendarmes et policiers) de la région Maritime ont pris part à cette première phase sous la coordination du commandant du groupement de la gendarmerie de Tsévié, Lieutenant-Colonel Abalo Yawo et du commissaire principal N’Yabi Koffi.

L’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des gendarmes et policiers afin de les rendre capables d’assurer la sécurité des personnes et des matériels durant le processus électoral.

Pendant trois jours, les bénéficiaires ont été instruits sur le droit international humanitaire et le secourisme appliqués au maintien de l’ordre, les droits de l’homme, les menaces terroristes et l’extrémisme violent. Ils ont revisité le code électoral et les techniques de maintien de l’ordre. Au cours de l’exercice synthèse, plusieurs situations ont été simulées, entre autres, les opérations de vote, le désordre créé par les votants à la suite d’un incident, l’intervention des forces de maintien de l’ordre, les violences des manifestants et le rétablissement de l’ordre et la sécurisation des personnes et du matériel de vote.

A l’issue de l’exercice, le ministre a exprimé sa satisfaction à l’endroit des formateurs et des agents. En présence des préfets de la région Maritime et des maires de Zio, Colonel Madjoulba a demandé aux agents d’assumer pleinement leurs rôles et leurs responsabilités afin que les élections se déroulent dans le calme et sans heurt.

Le 8 février dernier, le gouvernement a pris un décret créant la “Force Sécurité Élections Législatives et Régionales 2024” (FOSELR 2024).

La FOSELR, composée des forces de défense et de sécurité telles que la Police nationale, la Gendarmerie nationale et la Réserve opérationnelle, aura pour mission de garantir la sécurité et de maintenir un climat de paix et de sérénité sur l’ensemble du territoire avant, pendant et après les élections législatives et régionales de 2024.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *