Lutte contre la désinformation : Togocheck participe à la création de la Plateforme Africaine des Fact-Checkers Francophones

Lutte contre la désinformation : Togocheck participe à la création de la Plateforme Africaine des Fact-Checkers Francophones

La Plateforme Africaine des Fact-Checkers Francophones (PAFF) a été officiellement lancée ce mardi 2 avril 2024 à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire.

Portée par plusieurs médias pionniers dans le domaine de la vérification des faits en Afrique francophone, cette plateforme a pour mission de contribuer à la création d’une information de qualité en Afrique francophone, de promouvoir la vérification des faits et de lutter contre la désinformation.

 » Notre mission est de contribuer activement à un environnement informationnel fiable, transparent et accessible à tous « , ont déclaré les premiers responsables de la PAFF.

Pour atteindre ses objectifs, la PAFF s’est dotée d’un site internet, https://paff.africa, qui servira de relais pour toutes les publications vérifiées par les membres du réseau. Elle ambitionne de faciliter l’accès à des données fiables et de proposer des ressources telles que des outils avancés de vérification, des guides de formation, des notes analytiques et des rapports d’études.

« Notre engagement se traduit par la mise en place de programmes spécifiques, tels que la surveillance des campagnes électorales et la réponse aux crises sanitaires ou sociales, où la désinformation peut avoir des conséquences particulièrement néfastes. De plus, la PAFF œuvre pour le renforcement des capacités de ses membres à travers des actions de formation continue et un soutien aux démarches de certification, notamment l’adhésion au Réseau international de vérification des faits (IFCN) « , précisent les promoteurs de cette plateforme.

Les membres du réseau sont des médias de fact-checking indépendants, issus de tous les pays d’Afrique francophone. Il s’agit de l’Association des Blogueurs pour une Citoyenneté Active (Niger), Africa Check (Sénégal), Badona (Bénin), Benbere Verif, Centrafrique Check (République Centrafricaine), Congo Check (RDC), DataCheck (Cameroun), Fasocheck (Burkina Faso), Ivoire Check (Côte d’Ivoire) et Togocheck (Togo).

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *