Forum d’investissement de la CEDEAO: les travaux officiellement lancés à Lomé 

Forum d’investissement de la CEDEAO: les travaux officiellement lancés à Lomé 

Le 4 avril 2024, la Première ministre du Togo, Victoire Tomégah-Dogbé, a officiellement lancé le premier forum d’investissement de la CEDEAO. Organisé par la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), en collaboration avec le gouvernement togolais et le gouvernement indien à travers Exim Bank India, cet événement de deux jours se déroule sous le thème « Transformer les communautés de la CEDEAO dans un environnement difficile ».

Selon George Donkor, président de la BIDC, ce thème met en avant « l’importance de l’action collective et de l’innovation pour surmonter les nombreux défis auxquels notre région est confrontée ». Des discussions sur le développement des infrastructures, la sécurité alimentaire, la lutte contre le changement climatique et la création d’emplois façonneront la trajectoire des efforts collectifs vers un avenir plus résilient et inclusif.

La Première ministre togolaise a appelé à davantage d’investissements dans l’énergie, le numérique et les infrastructures économiques, soulignant qu’ils représentent encore des défis majeurs pour les pays de la région. Elle a également exhorté le secteur privé à s’engager dans ce sens.

Tomégah-Dogbé a également encouragé la BIDC à innover et à améliorer son soutien aux acteurs publics et privés dans leur contribution à l’économie réelle.

Le Forum d’investissement de la CEDEAO réunit les acteurs clés du développement pour promouvoir les opportunités d’investissement dans les secteurs prioritaires des États membres. Il vise à sensibiliser au potentiel d’investissement de la région, à faciliter les partenariats et à discuter des enjeux cruciaux tels que la sécurité alimentaire, le développement des infrastructures et la lutte contre le changement climatique.

Plusieurs projets d’infrastructures régionaux seront présentés lors de l’événement, notamment les projets d’autoroute Abidjan – Lagos et Dakar – Abidjan, selon Sediko Douka, commissaire de la CEDEAO chargé des Infrastructures, du Numérique et de l’Énergie.

La Première ministre du Togo voit dans ce forum un nouveau départ, en espérant qu’il aboutira à la réalisation de nouveaux projets bénéficiant aux populations.

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *