L’UAR-P a tenu son assemblée générale pour évaluer ses actions et définir de nouvelles orientations pour l’année à venir

L’UAR-P a tenu son assemblée générale pour évaluer ses actions et définir de nouvelles orientations pour l’année à venir

Ce 3 Avril 2024, l’Union des Agriculteurs de la Région des Plateaux (UAR-P) a réuni ses membres pour son assemblée générale ordinaire. Cette organisation, fondée en 1997 suite à une collaboration entre des Comités de Jumelages des Communes du Département des Deux Sèvres en France et des cantons et villes de la région des Plateaux, représente aujourd’hui l’une des faîtières d’Organisations Paysannes (OP) les plus importantes de la région, comptant plus de 2000 producteurs membres dans douze préfectures.

Depuis sa création, l’UAR-P s’est engagée dans un partenariat fructueux avec Afdi PC, lui permettant d’évoluer et de renforcer son rôle dans la sphère sociale au profit des producteurs. Ainsi, face aux mutations du secteur agricole togolais, marquées notamment par l’approche des agropoles prônée par l’État togolais pour moderniser l’agriculture et accroître sa compétitivité, l’UAR-P a engagé une réflexion prospective pour adapter ses stratégies aux besoins actuels de ses membres.

Dans un discours empreint de reconnaissance envers l’assemblée présente, le président de l’UAR-P, dans son allocution d’ouverture, a souligné l’importance de cette réunion pour la consolidation des acquis et l’orientation future de l’organisation. Il a rappelé que l’UAR-P, en tant que faîtière régionale, a pour objectif de professionnaliser l’agriculture et de promouvoir l’agriculture familiale. Le principe de redevabilité, a-t-il souligné, est au cœur de la gouvernance des OP, ce qui justifie la rencontre de ce jour afin de faire le bilan des activités de l’année 2023 et d’adopter le plan d’action et le budget pour 2024. De plus, cette assemblée générale extraordinaire permettra également la révision et l’adoption des textes juridiques de l’UAR-P ainsi que des remaniements au sein du conseil d’administration.

« Chers collègues producteurs, » a-t-il déclaré avec conviction, « je voudrais donc vous inviter à participer activement aux travaux de cette assemblée qui va s’ouvrir très bientôt. Et, comptant sur votre dévouement et votre abnégation, nous espérons que vos remarques et conseils nous permettront de progresser dans notre vision afin de garantir un avenir meilleur pour le monde rural. »

Le président de l’UAR-P a exprimé sa gratitude envers les partenaires de la région et les a encouragés à renforcer leur collaboration avec l’UAR-P. Il a également tenu à remercier les premières autorités du pays, notamment le Chef de l’État, son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, pour son leadership et sa politique de développement de l’agriculture togolaise.


L’agriculture étant le pilier d’une économie, et créateur d’emplois, le gouvernement togolais n’a pas manqué d’inclure dans sa Feuille de Route Gouvernementale à l’horizon 2025 sur l’axe 2 du document- conjoint de programmation Pluri-annuelle (DCP) 2021-2027 de soutenir le developpement des agro-industries durables et la préservation des ressources naturelles ; une place de choix inédit accordée au secteur agricole , avec à la clé la production et la transformation.

L’assemblée générale s’est ensuite poursuivie dans un climat d’échange et de coopération, marquant une nouvelle étape dans l’engagement de l’UAR-P envers ses membres et le développement agricole durable de la région.


Notons que l’Union des Agriculteurs de la Région des Plateaux (UAR-P), fondée en 1997 suite à une collaboration entre des comités de jumelages français et locaux, compte aujourd’hui 134 organisations regroupant plus de 2000 producteurs. Avec pour objectif la professionnalisation de l’agriculture et la promotion de l’agriculture familiale, l’UAR-P a adopté un plan stratégique 2024-2027 axé sur l’autonomie financière et la transition vers l’agroécologie. Ses progrès comprennent des relations améliorées avec les partenaires, une adhésion accrue, et une gestion efficace des ressources.

Jean-Marc Ashraf

Biscone ADZOYI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *